Rue de la Religion, 10 - 1400 Nivelles +32 (0)67 21 71 11 direction@ibw.be

L’IBW est désormais dotée d’outils de traitement à la pointe de la technologie dont les capacités de traitement varient de 200 à 200.000 EH.

Notre Intercommunale démontre par ses installations l’importance qu’elle accorde à l’intégration dans l’environnement de ses ouvrages et à l’emploi des technologies de traitement de l’eau et des boues d’épuration les plus innovantes.

station d'épuration Villers-la-Ville

station d'épuration Villers-la-Ville

La station d’épuration de Villers-la-Ville est située au bord d’un étang. Ses façades en acier Corten s’y reflètent.

 

 

 

 

 

 

 

station d'épuration Louvain-La-Neuve

station d'épuration Louvain-La-Neuve

La station d’épuration de Louvain-La-Neuve emploie la technique de traitement membranaire pour assurer le traitement des eaux usées du parc scientifique de Louvain-La-Neuve.

 

 

 

 

 

 

traitement des boues à la station de la vallée de la Dyle

traitement des boues à la station de la Vallée de la Dyle

La station d’épuration de Basse-Wavre (200.000 EH), rénovée en 2013, est équipée d’une unité de biométhanisation. Celle-ci est alimentée entre autres par les boues d’épuration issues des décanteurs primaires de la station d’origine. Les boues subissent un traitement poussé jusqu’au séchage. Leur conditionnement, sous forme de pellets, ouvre à l’IBW la voie vers une valorisation agricole durable de ses boues d’épuration (95 % des boues d’épuration sont valorisées comme amendement agricole).

 

 

 

 

 


 

 

 

 

L'avenir

 

Aujourd’hui, avec un taux d’équipement en stations d’épuration de plus de 97%, le Brabant wallon est un bon élève en Wallonie et même en Europe !

Le travail n’est cependant pas tout à fait terminé. Une série de petites stations, regroupant des agglomérations de moins de 2.000 EH, doivent encore être mises en service afin de clore l’assainissement collectif des eaux usées dans notre Province.

Ainsi, les travaux de construction de la station d’épuration d’Oisquercq (Tubize) ont débuté le 1er septembre 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sont également en cours en 2017, les études et adjudications suivantes :

  • station de Néthen (1.950 EH)
  • station de Bois-Seigneur-Isaac (800 EH)
  • station de Pinchart (Ottignies – Louvain-la-Neuve) (230 EH)

 

Dans le cadre de la programmation du plan d’investissements 2017-2021 de la SPGE, l’IBW a en outre de proposé pas moins de 70 autres dossiers (pour un montant de 70 M€) qui devraient permettre de clore l’assainissement collectif en Brabant wallon !

Dans ces 70 dossiers figurent :

  • la construction de 23 petites stations d’épuration de moins de 2.000 EH (le tout pour un total de 17.000 EH)
  • l’extension, la rénovation et/ou la mise à niveau de 4 stations d’épuration existantes
  • la pose de collecteurs d’eaux usées (pour un total de 59 km)
  • ...

 

7 septembre 2017 :

Le Gouvernement wallon a approuvé le programme 2017-2021 de la SPGE.

En Brabant wallon, 11 chantiers de stations d'épuration et 13 chantiers de collecteurs ont été retenus pour un montant de 28 millions d'euros.