Rue de la Religion, 10 - 1400 Nivelles +32 (0)67 21 71 11 direction@ibw.be

La maîtrise d’ouvrage

> La Maîtrise d’ouvrage, un métier, plusieurs vocations

 

Dès 1990, l’IBW a reçu légalement la compétence de maître d’ouvrage (définition d’Organisme d’assainissement agréé) dans le cadre de travaux d'assainissement des eaux usées : construction d’ouvrages de type collecteurs et stations d’épuration.

Depuis 2003, l'IBW a également déployé sa compétence au bénéfice des communes pour la construction d’égouts prioritaires, financés par la Société Publique de Gestion de l’Eau.

Depuis 2014, le service assainissement de l'IBW a franchi un nouveau cap en se constituant en tant que bureau d’études dans les mêmes domaines, et toujours au bénéfice des communes.

Forte de l’expérience acquise dans les procédures d’étude et d’autorisation pour la construction des stations d’épuration et des collecteurs en Brabant wallon, l'IBW tient à valoriser dans ses méthodes une approche participative des riverains et propriétaires (réunions préalables, présentation du projet en enquête publique, etc.).

Nos collaborateurs ont également acquis la compétence requise pour assurer la coordination sécurité-santé en parfaite adéquation avec le déroulement du projet et du chantier.

Notre service assainissement étend dorénavant ses services de maîtrise d’ouvrage à l’assainissement lié aux zones de développement économique développées par l'IBW, aux voiries associées aux égouts communaux et aux ouvrages communaux et provinciaux de lutte contre les inondations (Province du Brabant wallon).

Toutefois, dans le cas des ouvrages de lutte contre les inondations, il s’agit d’un service « à la demande » pour un ouvrage délimité, comportant toutes les phases d’étude et de négociation d’emprises et ayant fait - si possible - l’objet d’une étude de faisabilité hydrologique validée.

Les deux thématiques se rejoignent ici : le coffre d’une voirie peut être transformé en bassin d’orage infiltrant, voyez à ce sujet les informations relatives aux techniques alternatives de gestion d’eau pluviale en agglomération.

IBW - chaussée réservoir inflitrante

chaussée réservoir inflitrante


 

> La maîtrise d'ouvrage publique, un métier méconnu…

 

Un maître d’ouvrage public assure de nombreuses tâches pendant le déroulement d’un projet : valider l'opportunité, la faisabilité, la programmation, le budget et les modes de financement, négociation des emprises de terrain (en pleine propriété ou en sous-sol), les autorisations administratives et d’urbanisme, cahiers des charges, recrutement des compétences qui l'assisteront, validation des phases d'études du projet, lancement des appels d’offres, passation des marchés, suivi des opérations techniques et des dépenses, réception des ouvrages (étape juridiquement importante), etc.

Selon les contextes ou la complexité des opérations projetées (en assainissement ou en égouttage), ce métier se décline diversement : maîtrise d'ouvrage déléguée par la SPGE dans le cas de la construction des collecteurs et stations d’épuration ou par les communes dans le cas de travaux d’égouttage prioritaire financés par la SPGE, assistance ou délégation à maîtrise d'ouvrage (AMO ou DMO) (cas d’ouvrages de lutte contre les inondations).

 


 

> Nos projets

 

A côté des dossiers de pose d’égouts et de collecteurs sur un grand nombre de bassins techniques où des stations d’épuration existent déjà, le service Investissement est également à la maîtrise d’ouvrage (DMO et AMO) pour la construction de nouveaux ouvrages.

Projets de nouvelles stations d'épuration en cours
Néthen (Grez-Doiceau) et son collecteur < 2.000 EH
Bois-Seigneur-Isaac (Braine-l'Alleud - Ittre) et son collecteur < 1.000 EH
Pinchart (Ottignies - Louvain-la-Neuve) < 1.000 EH

 

Les stations d’épuration à mettre en œuvre dans les petites et moyennes agglomérations montreront un faciès très différents des stations d’épuration actuellement en service. Il s’agira de filtres plantés de roseaux à écoulement vertical (FPRV) plutôt que de procédés à "boues activées".

Plus d’informations sur les filtres plantés de roseaux à écoulement vertical

Exemple de filtre planté de roseaux à écoulement vertical

Exemple de filtre planté de roseaux à écoulement vertical

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Projets de ZEC / ZIT en cours
Zone d'Immersion Temporaire (ZIT) du ruisseau le Coeurcq (Tubize) 77.000 m³
Zone d'Immersion Temporaire (ZIT) du ruisseau le Laubecq (Tubize) 30.000 m³
Zone d'Expansion de Crue (ZEC) du Ry de Gentilsart (Villers-la-Ville) 27.400 m³
Zone d'Expansion de Crue (ZEC) de Cocrou sur le Piétrebais (Grez-Doiceau) à déterminer
Zone d'Expansion de Crue (ZEC) du Pont de l'ONE à Cortil-Noirmont (Chastre) à déterminer

 

Qu’est-ce qu’une Zone d’Expansion de Crues (ZEC) - aussi appelée Zone d’Immersion Temporaire (ZIT) ?

Une zone d’expansion de crues est un espace naturel ou aménagé où se répandent les eaux lors du débordement des cours d'eau dans leur lit majeur. Le stockage momentané des eaux écrête la crue en étalant sa durée d'écoulement. Ce stockage participe au fonctionnement des écosystèmes aquatiques et terrestres. En général, on parle de zone d'expansion des crues pour des secteurs non ou peu urbanisés et peu aménagés.

En pratique, les travaux peuvent consister en l’élévation d’une digue en travers ou le long d’un cours d’eau tout en maintenant la relation hydraulique avec ce dernier. Il peut s’agir aussi de l’élévation de merlons de protection des habitations en zone urbanisée, voire de remises en état de milieux humides. La mise en valeur des milieux participe le plus souvent à la conception de tels aménagements hydrauliques.

ZIT de Marcq (Enghien)

ZIT de Marcq (Enghien)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus de renseignements, contactez notre service : assainissement@ibw.be